Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

Le maki est très facile à identifier à cause de sa longue queue à rayures, il appartient à la classe des mammifères, à l'infra-classe des euthériens, à l'ordre des primates et à la famille des lémuridés. Cet animal est uniquement présent dans l'île de Madagascar et sur l'Archipel des Comores.

 

3

 

Mœurs :

Le maki n'est actif seulement pendant le jour, contrairement à la plupart des lémurs, il fréquente surtout les terrains ouverts et rocheux. Comme la plupart des primates, le maki est très habile à grimper les arbres.

Les groupes de maki peuvent grandir de 5 à 30 individus. Mâles et femelles ont des organisations très spécifiques, très distinctes : là où la nourriture et l'eau sont rares, la femelle se sert avant le mâle.

Lors de sa maturité, la femelle rejoint un groupe différent de celui dans lequel elle est née, elle y restera toute sa vie. Le mâle, au contraire est libre de passer d'un groupe à un autre.

La différence de grandeur de territoire est flagrante, par rapport aux autres lémuridés, celui des makis est beaucoup plus grand. Le maki se défend en sécrétant des odeurs produites grâce à la glandes des ses bras et son urine.

Le maki semblerait être plus développé que les autres lémurs dans le domaine de la défense de son territoire, de l'organisation du groupe... Seulement, bien qu'il vive en groupe, le maki n'a pas un comportement social développé, les échanges entres les individus se limitent à un d'épouillage collectif.

Lors de grand froid, les membres du groupe se serrent entre eux pour se réchauffer. Leur principale activité, se reposer au soleil pendant la matinée.

 

1

 

Alimentation :

Le maki se nourrit parfois d'insectes mais surtout de fruits et de feuilles. Ses fruits favoris sont la figue et la banane. Sa denture est particulièrement adaptée à ce régime.

Le maki a l'habitude, comme tous les autres primates, en incluant les humains, de manger en s'asseyant. Il fait couler le jus des fruits dans sa bouche afin de mieux le savourer. Le maki est très soigné, il fait attention à lui, il se toilette après chaque repas.

 

2

Reproduction :

L'accouplement se déroule pendant une très courte période : le mois d'avril. Le mâle ne s'accouple généralement pas avant ses 3 ans. C'est pendant les périodes d'accouplement que la femelle doit choisir le mâle avec lequel elle désire procréer. Les mâles doivent alors s’affronter lors de combats d'odeur, ils imprègnent leur queue de substances odorantes et l'agite devant leur opposant, puis lors d'un combat plus violent impliquant les griffes et les dents. Le désigné vainqueur s'accouple avec la femelle pour laquelle il s'est battu.

Une femelle maki ne conçoit qu'un petit. Le petit s'accroche alors, pendant environ quinze jours, sous le ventre de sa mère, un instant après sa naissance. Une période de deux semaines suffit au développement de l'enfant, mais le maki n'est pas encore assez autonome pour se débrouiller tout seul, c'est donc pour cette raison qu'il se pose sur son dos pour y rester pendant deux semaines. C'est à l’âge de six mois que le maki sait véritablement se débrouiller seul, sans sa mère dans les parages.

Maki Map


Partager cette page

Repost 0
Published by

Les Nouvelles

    Manimal

 

 

Nous préparons une nouvelle version de Manimal, le plus rapidement possible.

L'objectif est de promouvoir la plateforme et de vous proposer du nouveau contenu plus approfondis.

Avec l'aide de notre photographe, la mise en ligne d'images haute qualité est très attendue.

 

Merci de votre participation et à bienôt,

 

L'équipe Manimal.com

Primate

http://img607.imageshack.us/img607/6697/plana.jpg